Version imprimable
Guide vert de Genève

Section des urgences environnementales du PNUE/OCHA

PNUE/OCHA
Bureau de liaison de Genève
Section des urgences environnementales du PNUE/OCHA
Palais des Nations
CH-1211 Genève 10
Tel: 
(+41 22) 917 11 42
Fax: 
(+41 22) 907 02 57/917 00 23
Courriel: 
Contact: 

Vladimir Sakharov

Description

La Section des urgences environnementales consiste en une collaboration entre le PNUE et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies. Elle est le service des opérations d’urgence des Nations Unies responsable de la mise en oeuvre de l’aide internationale aux pays touchés par des urgences environnementales.

Type d'organisation: 
Organisations intergouvernementales
Création: 
1992
Effectifs: 
5 personnes
Chef/directeur: 
Coordinateur: Vladimir Sakharov
Activités: 

La Section apporte une assistance pratique et rapide aux pays touchés par des catastrophes environnementales, accidents industriels ou technologiques, déversements de substances chimiques ou d’hydrocarbures, feux de forêt et autres situations d’urgence affectant l’environnement, la santé et les biens, notamment les catastrophes naturelles, les tremblements de terre et les inondations. La Section des urgences environnementales du PNUE/OCHA remplit un certain nombre de rôles cruciaux afin d’assurer une réponse rapide et coordonnée aux urgences: la surveillance, la notification, le courtage, un centre d’information, la mobilisation de l’aide, l’évaluation et le soutien financier.

Coopération: 

avec des ONG et des agences de l’ONU comme le PNUD, l’OIAC, le PAM, le HCR, l’UNICEF, la FAO, l’OMS, les Volontaires de l’ONU et l’AIEA. Le PNUE et l’OCHA ont lancé, lors du Sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg en août 2002, un nouveau Partenariat mondial sur les urgences environnementales. Ce Partenariat rassemble des gouvernements, des agences de l’ONU, des ONG et des groupes industriels dans le but d’améliorer la prévention, la préparation, l’alerte et la réponse aux urgences environnementales à différents niveaux.

Mots-clés: 
santé
catastrophes naturelles
systèmes d'information
produits chimiques
déchets dangereux
forêts